Les Reclusiennes, un festival de la pensée au pays d'Elisée Reclus

Un nouveau format de festival qui rassemble début juillet chercheurs, militants, écrivains, philosophes, artistes et habitants dans la bastide de Sainte Foy la Grande en Gironde, ville natale du géographe libertaire du XIXème siècle, Les Reclusiennes.

 

Après le thème du vote pour sa première édition, puis les Gardiens de la terre en 2014,  Marche, migrations et voyages en 2015, c'est l'Eau qui a été le thème 2016 de la 4ème édition des Reclusiennes.

Plusieurs centaines de participants se retrouvent pendant une semaine autour d'un thème de réflexion abordé par Elisée Reclus en se posant la question de ce qu'il ferait s'il était parmi nous au 21ème siècle.

La situation de Sainte Foy la Grande et la vie quotidienne sont d'ailleurs souvent au centre des débats au cours des conférences mais aussi au cours des discussions et des rencontres dans les cafés, dans les repas de rue et au cinéma.


Une confrontation salutaire entre des chercheurs reconnus internationalement, anthropologues, historiens et géographes, politologues et sociologues, responsables associatifs et militants anarchistes, journalistes et une population locale certaine fois désorientée dans sa vie quotidienne. Après les conférences, plusieurs moments magiques rythment ce "festival de la pensée". On retiendra les concerts, les pièces de théâtre, les installation artistique, les cafés et apéros littéraires inoubliables et des séances de cinéma poignantes suivies de débats avec les réalisateurs.

La littérature est également mise à l'honneur avec la présentation des éditions originales des oeuvres d'Elisée Reclus et le prêt gratuit d'une sélection d'ouvrages dans la thématique des Reclusiennes provenant des fonds de la médiathèque municipale. Il ne faut pas oublier que Les Reclusiennes, portées par l’association Cœur de Bastide, sont nées d'une démarche citoyenne soutenue par des associations locales et bordelaises, des commerçants et des habitants de la commune, décidés à en faire un rendez-vous annuel en début de saison estivale au sein d'un territoire oublié de la grande métropole bordelaise. Une démarche qui a rapidement trouvé un écho auprès de chercheurs confirmés et des laboratoires d'université (Cnrs et  EHESS, les Universités, l’IUT Michel de Montaigne et le LAM Cnrs IEP de Bordeaux) qui apportent une haute teneur scientifique aux débats et des échanges constructifs entre la salle et les chercheur(e)s

 

 

L'engagement des foyens est toujours exceptionnel, il faut mentionner l'hébergement gratuit des conférenciers par les habitants, la mobilisation de 30 bénévoles et des associations locales, du Poney-club des Lèves, du Musée du Pays foyen, de la médiathèque, de Terre de Montaigne, des Amis de Sainte-Foy, des Mairies et de leurs services techniques sans qui cet évènement ne pourrait pas avoir lieu.

Extraits des Reclusiennes 2015, 2014, 2013


Une action réalisée avec le soutien du Conseil départemental de la Gironde

et de la Région Nouvelle Aquitaine